C’est mieux la East Coast ou la West Coast ? (3/3) : Fraser Island et fin du voyage

Publié le par Guillaume BRUNEAU

Enfin nous allons pouvoir faire un verdict pour départager la East Coast et la West Coast au vu des dernières aventures. Nous nous étions quitté avec les Whitsunday Islands, sur une impression très positive. Une fois de plus, nous étions sur la route en direction de Hervey Bay et Fraser Island. Avant d’arriver dans cette station balnéaire, nous avons fait une halte dans un parc national où nous avons pu observer de nombreux ornithorynques (platypus dans la langue de Shakespeare).

 

P1160605P1160684

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tour sur Fraser Island était inclus dans le pack Whitsunday – Fraser que nous avions pris à Cairns. Nous devions retrouver l’organisation du tour dans un backpacker où les nuits précédant et suivant le tour étaient offertes. Le backpacker était vraiment sympa. Nous disposions pour nous seuls d’une maison avec de nombreuses chambres, une belle cuisine. Un peu après nous, Lovro et son frère sont arrivés. Ce fut le moment « retrouvailles », nous ne nous étions pas vus depuis presque 1 mois et demi. Manon devait faire ses inscriptions pédagogiques à Sciences-Po et s’est isolée un moment. Pendant ce temps, nous avons commencé à préparer un somptueux repas (premier préparé dans une cuisine depuis un petit moment), des lasagnes maison !

 

P1160686P1160693

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1160690

Fraser Island est une vaste île de sable, protégée par le gouvernement australien. Elle héberge un écosystème unique et des paysages splendides. Cela peut paraître bizarre mais ça n’empêche pas des dizaines de touristes d’aller sur l’île pour la visiter en 4x4. Jusqu’à un mois avant notre visite, des compagnies proposaient le self-drive (c’est-à-dire on donne une voiture à 8 personnes qui font ce qu’elles veulent pendant 3 jours sur l’île). A cause de nombreux problèmes, ceci a été supprimé et les tours se font par groupes de 3 voitures avec un guide en tête. On peut comprendre les problèmes : les gens allaient trop vite et avaient des accidents. Nombreux sont aussi ceux qui se sont laissés piéger par la marée avec une voiture détruite et une plage bien polluée. Pire, certaines personnes nourrissaient les dingos ou ne faisaient pas attention, cela perturbe leur mode de vie et les rend agressifs. S’ils le sont trop, ils sont abattus par les autorités. On pense que les règles vont devenir de plus en plus sévères et un jour, il sera impossible de se rendre sur Fraser.

 

 

P1160751P1160739

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, nous partions très tôt pour Fraser. Premier petit à priori quand nous voyons arriver le guide en mode pirate (foulard sur la tête et surtout lourd au possible – je ne mentionne pas la jambe métallique qui n’a bien sûr rien à voir avec la personnalité du guide). Le reste du groupe faisait un peu peur aussi, une bande d’anglais comme on les aime (alcooliques et vulgaires au possible). Et bonne nouvelle, nous allions rester 3 jours avec ces gens super cool !

Avant l’embarquement dans la barge, les contrôles sont très importants pour vérifier que les 4x4 sont en état. Après une demi-heure de traversée, nous étions sur l’île.

 

P1160776P1160779

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le séjour sur l’île a été l’histoire d’une guéguerre entre nous et les autres pour savoir ce que nous allions voir. Notre camp : visiter un maximum de choses. L’autre camp : s’alcooliser un maximum et tant pis pour les visites. Tous les soirs (16h30), retour au campement où tout le monde se bourrait. Le campement n’était pas vraiment une aventure puisque nous avions la remorque du super-camper avec tout intégré jusqu’aux toilettes. Heureusement, nous avons vaincus, au prix de l’animosité des autres à notre égard. Nous avons pu voir tout ce que nous voulions. Les paysages étaient au rendez-vous. Le côté amusant était aussi au rendez-vous puisque les 4x4 faisaient de jolis bonds dans le sable. « Malheureusement », nous ne nous sommes pas embourbés dans le sable, pas de sortie de voiture. Nous avons aussi pu voir des baleines, c’était la saison.

 

P1160855P1160866

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le soir du retour, nous étions les seuls à ne pas nous rendre au grand repas de fin de tour. Nous avons préféré préparer notre repas et profiter de notre dernière soirée avec Lovro et son frère.

 

P1160904P1160919

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous étions déjà le 19 juillet et partions en fin de matinée pour Brisbane. Nous avons laissé Lovro et son frère qui partaient vers le nord. Le 20 au soir, ce serait la fin.

En fin d’après-midi, nous sommes arrivés chez une amie de Manon qui pouvait nous héberger pour la nuit. Elle a su nous accueillir avec un magnifique saucisson, du fromage, du vin et du pain, qu’est-ce qu’un français pourrait demander de plus ?

Dans la soirée, Céline et moi avons fait une petite virée en ville pour les inscriptions pédagogiques de Sciences-Po…. Quelle idée de faire des inscriptions à ce moment alors que nous sommes à l’autre bout du monde !?!

 

P1160924P1160941

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, le 20 juillet fut un jour très court, le dernier jour en Australie. Nous avons d’abord laissé la voiture à l’agence de location après un nettoyage de près. Pas de problème, l’agence n’a même pas remarqué que nous avions perdu un enjoliver ! Malheureusement, pas de casier pour les vols nationaux à l’aéroport. Manon devait revenir sur Sydney et il était hors de question qu’elle porte toutes ses affaires toute la journée. Elle est donc restée à l’aéroport. Finalement, elle a pu prendre un avion plus tôt que prévu. Lydie, Céline et moi avions un avion dans la soirée. Nous sommes donc restés sur Brisbane. Après quelques courses, je me suis dirigé à mon tour vers l’aéroport. Lydie et Céline partaient pour Hong-Kong. Je partais pour Dubaï puis Nice. A 20h45, je quittais le sol australien pour un bon moment !

 

P1160949P1160956

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que conclure quant à la East Coast. Après quelques cours de droit, je vais m’essayer à un jugement officiel !

« 

Vu les événements sur la côte ouest

Vu les paysages sur la côte ouest

Vu les événements passés sur la côte est

Vu les paysages de la côte est

 

Considérant que la première partie (grande barrière de corail) était géniale.

 

Considérant que la partie Whitsundays était tout aussi géniale malgré quelques gouttes de pluie.

 

Considérant que les paysages de Fraser Island étaient splendides.

 

Mais, Considérant que l’épisode de pluie entre la grande barrière de corail et les Whitsundays était particulièrement ennuyeux (en particulier le détour de 1500km).

 

Considérant que les gens de Fraser Island étaient infects.

 

Considérant plus précisément que la côte Est est plus pour des gens voulant faire la fête que pour des explorateurs.

 

Considérant que tous les lieux intéressants de la côte est ne sont accessibles qu’en payant une croisière ou un tour contrairement aux points d’intérêts de la côte ouest, gratuits.

 

Considérant que la côte ouest est bien plus sauvage, préservée et moins peuplée que la côte est.

 

Je Déclare que, oui comme de nombreux paysans l’affirment, la West Coast est certes mieux que la East Coast.

»

 

P1160951

 

En conséquence, je conseille à tous ceux qui hésitent entre les deux : foncez sur la côte ouest sans aucune hésitation ! La côte Est est magnifique mais bien plus touristique et bien plus chère que la côte ouest. De plus, la côte ouest est plus diversifiée que son opposée, vous pourrez voir du désert rouge se jeter dans l’eau de l’Océan Indien.

Publié dans Australie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article